12/10/2015

Laide Fosse :11octobre

Picture 278.jpgPas si laide que ça !

C'est sous un franc soleil et un départ de montgolfières que nous nous sommes retrouvés au bord de la laide fosse. Que du beau monde pour cette sortie avec dans un désordre organisé : Kubus, Oanell, Malo, Philibert, Numa, Olivier, Jean, Marc, Jack et notre nouvelle recrue Oleksandra.

Nous embarquons pas mal de matériel car il y aura 2 puits, une vire et une belle escalade à équiper.

Le départ est un peu lent vu le nombre de trolls à faire rentrer mais une fois la grille passée, l’organisation se met en place.

Jack, Jean et Olivier emmènent les kids et Oleksandra dans le réseau inférieur (à moins que ça ne soit l’inverse) pendant que Marc entame l’escalade pour aller équiper le réseau supérieur.

Et quelle escalade ! Je n’aurais jamais osé penser qu’un Président puisse aussi transpirer ;)

 

Picture 285.jpg

Après cette belle montée, place à l’équipement de la vire. Le passage est assez raide et glissant mais Marc semble avoir un peu d’expérience et au final, on s’imaginerait presque sur un passage de la grotte touristique à deux pas d’ici.

Pendant que Marc équipe le puit suivant, j’accueille le reste du groupe en haut de l’escalade pour les faire partir vers la vire. Le fractio qui n’est pas trop compliqué à passer pour les adultes l’est quand même un peu plus pour les enfants mais avec leur motivation, tout se passe à merveille.


Lors du passage de la vire, les conseils fusent de part et d’autre car en étant plaqué à la parois pour éviter de glisser, on a du mal à apercevoir les quelques prises à proximité. Numa a même eu l’audace de tester l’installation en se balançant au bout de sa longe pour mieux apprécier le décors. 

Après une petite pause, quelques-uns d’entre nous entament la descente dans le puits qui mène parait-il dans le méandre de la rivière.

Si la descente jusqu’au toboggan est relativement facile, la remontée est plus technique à hauteur du fractio où l'espace est un peu limité.

Picture 287.jpgDurant cette attente, certains d’entre nous en profitent pour descendre un peu plus bas et admirer l’étroiture qui mène à la rivière (sèche).

La sortie et le déséquipement des 4 cordes s’effectuent à bonne allure et ceux qui ne sont pas descendus dans le dernier puits ne nous attendent depuis une petite demi-heure.

La journée s’est terminée à Han-sur-Lesse autour de quelques bières locales pour le débriefing.

 

Le bilan? On doit y retourner, la “laide” vaut la peine qu’on s’y intéresse.

Fred

Les commentaires sont fermés.