12/02/2015

Dernier Round Philippines:

10945024_801443749927417_2069272561961831708_n.jpgVoilà, nous avons tiré nos dernières cartouches. Nous sommes cuits. Nous jetons l’éponge.

10801751_801839819887810_1703281653051089239_n.jpgNouvelle bonne journée aujourd’hui. Nous sommes retournés prospecter les forêts proches du barangay Aridowen. Cette zone avait été effleurée il y a une semaine, mais sans grand succès par manque de guides connaissant suffisamment l’endroit.

Aujourd’hui, avec l’aide Judy, Sherwin et Edison, nous avons mis la main sur 4 cavités. Deux sont dignes d’intérêt : Ari 9 et Ari 10. La première est une suite de salles aux plafonds très impressionnants tant ils sont concrétionnés.  La seconde est une superbe cavité qui ferait une belle classique en Europe.  La cavité débute par un amusant P7 en forme de cœur.  On atterrit dans une salle au sol encombré de blocs. De là, on atteint rapidement une autre salle, de 10 par 30m, bien concrétionnée.  On chemine entre les stalactites, on négocie quelques passages à peine surbaissés et on débouche dans une superbe galerie que l’on suit sur plus de 100m ; arrêt sur colmatage.  Si on ajoute à ce descriptif une belle colonie de chauves-souris et quelques araignées de belles tailles, on est définitivement en face d’une grotte attrayante.  Elle sera la cerise sur le gâteau de ces ultimes journées de crapahut.


10264885_801443396594119_3059295370005242414_n.jpgSur le chemin du retour, nous faisons un stop à la rivière pour laver le matériel. Ce soir, on trie, on range et on fête. Demain, nous reprenons la route pour Tuguegarao où nous ferons un stop d’une journée pour parcourir une rivière souterraine qu’on nous décrit de toute beauté.  Ensuite, Manille et avion le 30 pour Jean-Pierre et le 31 pour moi.  Helmut, pour sa part, retourne au Laos où il rejoindra une expédition française dans le karst de Khammouan.



10952855_801443283260797_3919208453311002030_n.jpg

Une belle aventure se termine.
Nous reviendrons, sans doute.

Le nouveau DistoX2 du GIPS a fait 1048 visées ! Au compteur : 7,7 km de topos : 4 km dans la province de Calinga et 3,7 km dans celle de Cagayan.  57 cavités ont été topographiées, photographiées et décrites.  Un rapport complet sera remis aux autorités qui comptent bien protéger ce patrimoine. Démarche ambitieuse dans un pays qui a bien d’autres chats à fouetter.  Un des buts est de développer une forme raisonnée d’écotourisme.  La ville de Santa Teresita organise d’ailleurs déjà un festival sur ce thème depuis quelques années et le coin commence à être apprécié par les amateurs d’oiseaux qu’ils peuvent venir observer ici tout à leur aise.

Marc

Les commentaires sont fermés.