22/09/2014

Expédition internationale « Northern Laos » décembre 2014

Perte de la Nam Lone.JPGVous lirez, dans le prochain n° de la revue « Regards », le compte rendu complet de notre expédition de l’hiver dernier au Nord Laos. En résumé : 13 km de topographies, dont 10 km de premières, et de nombreuses cavités à peine effleurées ! Les réseaux explorés étaient souvent vastes et richement concrétionnés comme c’est généralement le cas en zone tropicale. Dire que nous nous en sommes pris pleins les yeux relèverait de l’euphémisme !

Vu le succès de cette expé, nous remettons le couvert en décembre prochain,

Laos 2014 (10).JPG

A nouveau, une dizaine de spéléos, allemands, russes, américains et belge se donneront rendez-vous au Laos pour explorer le vaste karst tropical de la région. Ce sera, cette fois, la province de Xieng Khouang, qui sera notre objectif. Il s’agit d’une zone totalement vierge d’exploration spéléo pour laquelle nous venons d’obtenir la toute première autorisation des autorités pour une expédition de ce style.

Il faudra, bien sûr, faire face à différents défis dont les uxo’s (unexploded ordnances) ne sont pas le moindre. En effet, le Laos a servi, pendant presque 30 ans de 1945 à 1975, de base de repli ou de plateforme logistique à toutes sortes de mouvements ; notamment, aux troupes conjointes nord vietnamiennes et du Pathet Lao. En réponse, dans le cadre de la guerre qu'ils mènaient alors au Vietnam, les USA bombardèrent copieusement le pays. On évalue le volume total à plus de 2 millions de tonnes de bombes larguées. Le pays détient le triste record du pays le plus bombardé par habitant : 500kg de bombes par tête ! Aujourd’hui, 50 ans après, la guerre tue toujours une personne par jour et deux tiers du pays restent affectés par les bombes et autres munitions non explosées.

laos 04.jpg

Mais, comme ce fut le cas lors de notre dernière expédition, nous pourrons, sans aucun doute, compter sur l’aide, et les précieuses informations, de la population locale qui s’est toujours montrée sympathique, accueillante et enthousiaste pour nos explorations.

Personnellement, mon expédition au Laos de l’hiver dernier m’a profondément marqué. J’ai découvert une région et une population captivantes et accueillantes. 

Vers Tham Sop Koup.JPG

Aussi, lorsque ce nouveau projet a pris forme, j’ai décidé d’abandonner, pour 3 mois, mes activités professionnelles afin de participer tant à l’expé Northern Laos qu’à celle qui la suivra, aux Philippines, autre pays envoûtant où j’avais conduit une expé en 2011. Choisir était impossible et partir est devenu un besoin.

Je serai, cette fois, le seul belge de l'expé, mais comptez sur moi pour défendre la réputation du GIPS !

 

Marc Vandermeulen

 

Photos :Irina Ermakova 

Les commentaires sont fermés.