06/09/2017

Journées Nationales de la Spéléologie 2017

affiche_JNS_2017_Masepas.png

Comme les années précedentes, le GIPS vous guidera sous terre à la grotte Sainte Anne à Tilff.
Parcours semi-sportif, avec progression en rivière et descente en rappel
De 8 ans à 60 ans (enfants accompagné d’un adulte).
Inscription obligatoire sur jns@gips.club
Bar et Hot Dog

Partgez la page FB:

Evènement FB

 

 

Calendrier GIPS

  

16 Sept: Combiné de Mont: Bernard - Wéron - Eglise (pour très sportif!! Claude)

20-25 Septembre : Expé Sieben (Claude)

 30 Sept - 1 Oct: JNS (Fred)

17-22 Oct:  Camp Spéléo Lot-Corrèze

4 Novembre : Post JNS?

 

  

Clin d'œil N'hésitez pas à nous communiquer d'autres dates pour lesquelles vous vous portez garant de l'organisation

Google calender:

https://calendar.google.com/calendar/embed?src=31fevrier....

 

03/07/2017

23-28 mai: Expé Sieben

Nous revoilà en Expé Sieben pour la deuxième fois en 6 mois,... :)

P5260689.JPG

Présents: Jean-Pierre, Ronald, Claude

P5250679.JPG

Targets: prospections, topo d'une petite cavité, descente dans le réseau

Malgré la grande quantité de neige encore présente sur le plateau, nous avons gardé nos objectifs.

Topographie très humide et froide pour le premier jour.

P5270053.JPG

Balade et repérage pour le second jour car la fonte des neige brutale nous a fait craindre une crue, une grand puits arrosé et des chute de glace et pierres.

P5270027.JPG

 

Le troisième jours, nous descendons dans le réseau par le Z49,..  très prudemment vu les conditions.  

P5270041.JPG

Nous tentons d'éviter les rivières au maximum pour ne pas nous faire rincer; et quelques photos sympa du réseau,..  

P5270072.JPG

Essai du réchaud au bivouac en vue de pouvoir survivre plusieurs jours lors de la prochaine expé,..

P5270095.JPG

Bonne ambiance,..  content de renouer avec les grands fonds:)

P5270111.JPG

Prochaine expé: probablement en septembre?

Claude

 

 

21/05/2017

19-21 mai: Parcours technique Villers le Gambon

http://www.speleoviavlg.be/vlgfr/index1.html

12/05/2017

12 mai: Entrainement technique à la tour du Roton

https://www.suspendus.be/histoireroton.html

22/04/2017

21-22 Avril: Entrainement au fort de Barchon

Sympathique activité nocturne Barchon ce 21 avril.

Au programme, parcours technique divers dans le fort.  Nous avons terminer le parcours à 1h du mat:).

Bivouac puis on remets cela le lendemain.  A refaire!!!

Barchon 2017.jpg

11/04/2017

Réunion HRH 2017

La réunion de la HÖHLENFORSCHERGEMEINSCHAFT REGION  HOGANT (Société de recherche spéléologique région Hogant) s’est tenue, comme d’habitude au Sport Hôtel de Habkern (CH - Bern) ce 25 mars 2017.

C’est une réunion de coordination entre tous les groupes travaillant sur la région du Hogant.

 

Les quelques 19 participants parmi lesquels Claude et Jean-Pierre(les 2 seuls belges) qui représentaient le GIPS ont fait le point des explorations en cours dans les différentes cavités des massifs de la Schrattenfluh, du Hoghant, des Siebenhengste et du Niederhorn dans le but d'actualiser leurs connaissances générales de la région. Ils ont aussi été tenus au courant de l'évolution des travaux scientifiques qui ont pour base cette région.

Un des buts de la HRH est d'archiver tous les travaux et découvertes. A cet effet, des responsables sont désignés pour chaque cavité, ceux-ci transmettant les informations à l'archiviste central. En ce domaine, c'est la HRH qui, au niveau national, est la mieux organisée.

 

Participants.jpg

L'état d'avancement des prospections de surface dans les différentes zones a été survolé. Ainsi, les méthodes de travail utilisées permettent d'envisager un répertoire très précis du cadastre des cavités répertoriées.

 

La publication de tous les résultats d'exploration est prévue. Si certains dossiers sont quasi prêts à être publiés, d'autres demandent, vu la densité du cavernement dans certaines zones, énormément de temps de préparation.

 

Comme dans toute association, les comptes ont été présentés. On a aussi parlé de la nouvelle règlementation en matière de circulation et de parking à la Chromate et à Alpiglen.

Il a été proposé de créer un groupe de travail pour voir comment mettre Toporobot à jour, ce qui sera un énorme travail.

 

Le problème du respect des zones d’exploration a également été abordé. Jean-Pierre a rappelé les us et coutumes du code déontologie de l’UIS qui est respecté par toutes les fédérations dont la SSS. Ce respect est aussi est aussi important au niveau de la sécurité et de la responsabilité du matériel mis en place par chaque équipe dans « sa » cavité. Le message est bien passé et semble avoir été compris.

 

Un rapport détaillé de la réunion nous sera adressé.

 

Il nous reste maintenant à reprendre nos explorations.

 

Ajoutons que la section locale de la SSS compte organiser la prochaine réunion nationale à Interlaeken.

Le soutien des membres de la HRH a donc été sollicité. Le GIPS a marqué son accord. Nous pourrions par exemple équiper le Z15 et en organiser la visite.

                                                          

J-P BARTHOLEYNS

08/04/2017

8 Avril : Sortie à Ste Anne

Ste Anne 1.jpgSte Anne 2.jpgSuper sortie ce samedi 8 avril à Ste Anne, Tilff.

Grotte que nous connaissons bien puisque nous nous chargeons des JNS sur place depuis plusieurs années.

Guidage des plus jeunes et escapade avec eux jusque dans le réseau Lemaire et ... plongée siphon pour Fred, aidé de ses enfants porteurs:).

07/04/2017

L’EXPLO LAOS K17 est de retour

L’expédition Explo Laos K17 a tout récemment défrayé l’actualité spéléologique européenne.

 DSC05146REC.jpg

En fin d’expédition, sur le retour vers la ville, les membres de l’équipe K17 Poljé dont Jean-Pierre s’est fait arrêter sur la piste et encadrée jusqu’au qu’au poste de la police touristique de la ville de Thakhek – Laos. Leur matériel technique, ordinateurs, appareils photos, les 4 x4 loués à AVIS et les passeports ont été saisis par le chef de la police touristique de la Province de Khammouane.

 

Quelle équipe!.jpgLes raisons invoquées étaient que les permis obtenus moyennant rétributions via le tour opérateur lao Green Discovery n’étaient pas valables ! Ils n’auraient autorisé que la visite de grottes et non leur exploration. Mais comment savoir puisqu’ils sont uniquement rédigés en lao. L’invocation de cette raison est d’autant plus étonnante que c’est la 17e expédition qu’Explo Laos (http://www.explo-laos.com/Explo-Laos/Accueil.html) organise dans cette province avec des permis à chaque fois obtenus, entre autres, des autorités touristiques via Green Discovery. Elles savaient donc pertinemment bien ce que nous faisions.

Autres raisons invoquées : la destruction du milieu naturel suite aux forages de la roche pour planter nos goujons et le réveil des esprits des grottes suscitant la peur des villageois qui ont vu des lumières se déplacer, en pleine nuits, sur la falaise où s’ouvrait le porche d’une grotte.

 


DSC05155REC.jpgTout est finalement rentré dans l’ordre après quelques jours d’intenses discussions et grâce à l’efficacité de l’Ambassadrice et du Consul de France à Vientiane qui avaient été alertés par les Ministères des Affaires étrangères français et belge.

Au-delà de ces péripéties « diplomatiques » les résultats obtenus sont à la hauteur des espérances des participants. L’équipe K17 Poljé qui regroupait le top de la crème de la crème de la spéléo a exploré et topographié plus de 9 kilomètres de nouvelles galeries, réalisé des escalades « pas données » en cheminée sur 60m qui débouche dans une belle galerie et de 120m en falaise pour atteindre un immense porche.

Vous trouverez tous les détails de l’expé sur le Blog K17 : http://explo-laos.com/blog/

 

Soulignons aussi l’exceptionnelle ambiance entre les 10 participants de cette équipe soudée entre lesquels les plaisanteries n’ont pas arrêté de fuser.

 

Prise-de-relevés-topographiques.jpgL’épisode 2017 est terminé mais voilà de quoi souder l’équipe pour un nouvel épisode de découvertes et de plaisir en 2018. A peine rentrés, K18 est donc déjà sur les rails…

 

P1050372.jpg

Jean-Pierre Bartholeyns

23/02/2017

EXPLO-LAOS 2017

Jean-Pierre participe cette année à l'expé K17 de EXPLO-LAOS au Khammouane.

Si vous voulez en savoir plus sur cette expé, ses objectifs, baver un peu en voyant où ils vont mettre les pieds et suivre leurs pérégrinations, tout est sur leur blog en suivant ce lien: 

http://explo-laos.com/blog/

11/02/2017

Haquin ce 11 février 2017

Sympathique sortie ce 11 février 2017.

A l'origine, cette sortie était programmée pour l'Haquin, mais vu l'attroupement sur le parking, nous avons poussé jusqu'à l'Eglise (le trou, pas l'édifice).

Les défis du groupe, composé d'invités et de membres, étaient les suivants :
- Un froid glacial dehors (0°), et une attente un peu longue.

- Un stress face à la descente pour certains novices

- Un groupe qui devait se scinder à mi-parcours.

Finalement tout s'est bien passé, une sortie tranquille. Coups de chapeau à Arthur, qui a laché sa tablette pour vivre une aventure pour du vrai ! et à Carine, qui a mené le petit groupe "B" vers la sortie sans difficultés.

Le groupe A est parti vers le fond, et est ressorti une bonne heure plus tard.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures..

Phil

31/01/2017

Janvier 2017

L'année 2017 commence fort avec trois spéléos d'importance,...

WP_20170108_16_26_38_Pro.jpgWP_20170115_14_40_42_Pro.jpgNous sommes sortis les 8, 15 et 21 janvier,...

(Haquin, Bernard et Charue avec bivouac, OPA,..)

Cela inaugure une année riche:)

03/01/2017

Expé Sieben - 11-14 Nov 2016

Une expé sportive comme nous n'en avions plus connue depuis des années,...

Présent: Olivier, Brice, Thomas, Ron, Claude

Départ de Bruxelles jeudi 10 novembre au soir, retour lundi 14 au soir. 

PB110046.JPGPB110054.JPGLes objectifs étaient de descendre inspecter le grand puis (Z49-Manneken-Pis) faire l'inventaire du bivouac et suisser les membres non-initiés.  Le but final étant bien sûr de pouvoir reprendre des explorations post bivouac dans les prochains mois avec une équipe solide,...

Nous n'avons pas eu de chance: départ de Bruxelles très tard en raison du trafic, demi-tour pour récupérer un GSM,...  arrivé vers 3h du mat à Mulhouse: dodo au Formule 1.


PB120065.JPGPB120092.JPGNous étions néanmoins confiants pour le lendemain: nous devions arriver à Alpiglen vers 14h puis quelques heures de marche,...  Et bien non: il y avait tellement de neige que nous ne sommes même pas arrivé au terminus hivers!!  Dans ces conditions, il était évidant que nous mettrions du temps pour arriver au refuge et que nous devrions bivouaquer quelque part,... 

Il nous a fallu 3h (sans pause!) pour arriver à Alpiglen!!! On y a trouver une grange pour bivouaquer,..

Le lendemain: Départ 9h, arrivée à 15h au refuge avec moins d'une heure de pause!  

PB120119.JPG

Ma pire montée!! 6heures de raquettes dont moins d’une heure de pause pour ne faire qu’une partie de la montée hivernale,..

PB130127.JPG

Dans ces conditions, vu la fatigue, il n'était pas prudent de descendre dans le réseau dans la foulée,..

Ce n'est donc que dimanche matin que nous montons le lapiaz pour faire découvrir notre gouffre.

Equipement de l'entrée, descente des premiers puits et,... surprise,... Les équipements ont changé!  Une corde noire descend dans le grand puis.  Elle n'est pas raccordée à la vire, vire dont l’équipement a aussi été modifié.

PB130143.JPG

Après qu’Olivier ait enfin réussi à rejoindre la vire, il est 11h du matin, la veille de rentrer en Belgique.  Olivier et Claude sont pendus à la vire, par une température glaciale,...  Ils décident que cela vaut plus la peine de descendre.

PB130146.JPGPB130164.JPGThomas et Brice décident qu'ils ne sont pas venus pour rien.  Ils descendent dans le néant.  les lumières deviennent plus petites 120 m plus bas,..

Ils ne réapparaîtront que vers 21h! Ne connaissant pas le chemin exact, ils ont perdu un peu de temps mais ils ont atteint le bivouac !!  Chapeau à eux !

PB130186.JPGPB130199.JPGL'objectif initial était de faire l'inventaire du bivouac afin de pouvoir relancer les futures exploration.  C'est donc chose faite.  Les expés vont donc pouvoir recommencer.

Next steps :

PB130170.JPG

Ce 25 mars, nous auront une réunion avec nos amis suisses.  Nous pourrons envisager ensemble les prochains objectifs.  Une des discussions portera entre autre sur les nouveaux logiciels topos.  C'est essentiel car nous avons été bloqués pendant plusieurs années par le manque de visibilité du réseau.  



PB130189.JPGA quand la prochaine expé??PB130138.JPG

31/08/2016

JNS 2016 - OCT 1 & 2

Les JNS, c’est reparti!!!

1-2 octobre à sainte Anne / Tilff.

 

Pour rappel, vous pouvez inviter vos amis, voisins, collègues, classe, troupe scouts,… pour autant qu’ils aient plus de 6ans,.. et accompagnés pour les enfants,..

 

Fred centralise les inscriptions.  Max 10personnes par groupe.

Hot-dog et boissons sur place.

On commence le samedi à 10h.

BBQ samedi soir et bivouac éventuel.

On remet ça dimanche.

 

JNS.png

Les infos sont sur le site dédié aux JNS de spéléo.be (http://speleoubs.be/index.php/decouverte/jns )

 

Liège

 

Tilff

Grotte Ste Anne

Avenue d’Esneux (N633), sortie Tilff, en direction de’Esneux

GIPS

 

 

 

 

 

 

 

 

Initiation spéléo :

Parcours semi-sportif, avec progression en rivière et descente en rappel

 

10h00 – 17h00

 

 

 

 

 

 

 

 

10h – 16h00

Réservations  obligatoires

Vêtements pratiques et rechange, K-Way, jeans…

Bottes conseillées (eau 20 cm…)

Bar et Hot Dog

 

 

TETARD Frédéric

0495 / 567 240

jns@gips.club Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://gips.skynetblogs.be/

 

Pour nous cela signifie :

Equipement le vendredi 30 sept au soir

Un maximum de membres pour encadrer les guidages.

Des aides pour tenir l’intendance, l’accueil et la presse J

 

J’ai les flyers,… contactez-moi pour les retirer.

Affiche : http://speleoubs.be/images/JNS/JourneesSpeleo2016.pdf

 

 

De plus, il a été décidé avec les autres clubs de ne plus faire de post JNS chacun dans son coin mais de faire une grosse post JNS interclub le 22 octobre aux Grands Malades : Carrière souterraine, via ferrata et BBQ.

Les futurs membres potentiels y seront conviés par chaque club afin de renforcer leur motivation et les affilier dans la foulée :).

Nous devrions assurer 2-3 guides.

 

28/06/2016

23 - 24 avril : Parcours Technique fort de Barchon 2016

23 - 24 avril : Parcours Technique fort de Barchon 2016

25/06/2016

25 juin - Sainte-Anne

Sainte-Anne 25 juin 2.jpgSainte-Anne 25 juin 3.jpgSortie "familiale" à Sainte-Anne. Merci aux kids, c'était génial !

29/05/2016

Weron 29 Mai

Weron 1.jpgWeron 3.jpgTrès chouette sortie au Wéron ce dimanche !
Balade presque facile jusqu'aux banquettes horizontales.
Bravo aux kids qui ont géré la remontée aussi bien que la descente ;)

 

Weron 2.jpg

31/03/2016

31 mars: Lot - Event des Jonquilles

Réseau de La Couze: Lot - Event des Jonquilles

http://www.speleo-correze.org/cavites/jonquilles/jonquill...

SAM_2489.JPGSAM_2443.JPGSAM_2440.JPG

14/03/2016

Un bivouac, c'est avant tout ... - 12 mars 2016

IMG_2634.jpgCette fois, ça y était pour de vrai : nous partions pour un bivouac sous terre.

Notre destination : trou d'Haquin, notre objectif : un bivouac d'une nuit dans la salle du "bivouac" - ça ne s'invente pas !


Les préparatifs ont été menés avec sérieux, et outre l'équipement spéléo, chacun avec reçu un petite liste de matos de camp, dont - sac de couchage synthétique; matelas ; (pt) bache; polar /veste ; change ; nourriture lyophilisée ; pain épice ; eau (1.5l) ; bol ; cuiller ; piles. 
Ainsi qu'une liste collective : sac poubelle / sac congélation (pour reprendre certains déchets :-) / pq ; réchaud  ;

IMG_0972.JPGPetit conseil : viser les sacs et matelas peu encombrants !!

 

Au rendez-vous, nous avons réparti le matos dans les kit bags - 12 pour 9 personnes : peut mieux faire !! et nous voilà fin prêts !

3 heures plus tard, après des passages tantôt humides (trompettes et marmites), tantôt étroits (boîte aux lettres), nous étions au fond. J'avoue que la fatigue se faisait sentir.  Trimballer les sacs fut éprouvant. Mais le repas fut rondement mené, avec suffisamment de chaleur et d'énergie pour nous remettre d'aplomb.

IMG_0977.JPGLa nuit fut bonne, et le réveil tardif !  Preuve que l'on a bien dormi.

La remontée par le paradis n'a pas posé de problèmes, si ce n'est une fatigue qui s'installait petit à petit. Les sacs y étaient de nouveau pour quelque chose. Mais la gestion de la logistique était aussi le but de l'exercice.


Une expédition rondement menée ! Grâce à une ambiance et un état d'esprit hyper positif !

Merci à chacun.

Philipe E.

Etaient de la partie : Tristant, Eva-Rose, Numa, Oanelle, Malo, Olivier, Brice, Fred, Phil.

04/03/2016

NLICEP 2016 : 3e épisode - En plein travail…

P1090577web.jpg_DSC2198web.jpgLe petit hameau du barangay (village) de Nanguilatang qui nous accueille et dont deux conseillers ainsi que le policier sont nos guides locaux et escortes ne compte que 400 habitants. C’est en quelque sorte la lumière du jour qui y régule la vie  Il est donc très calme même si les maisons sont très proches les unes des autres. Il commence à s’animer vers 6h du matin et tout redevient calme vers 19h30 - 20h. Les derniers à se coucher c’est évidemment nous puisque nous complétons chaque soir la Synoptic list, le Diary et les topos, tout cela dans le plus grand calme. Les seuls chahuteurs sont les chiens qui se mordent la queue et les chats qui gambadent sur les toits en tôles.


Ce 8 février on est vraiment entré dans le vif du sujet puisqu’on a réellement mis pied dans le collecteur. A ce jour nos 3 équipes ont déjà levé 1902m de topo en 3 jours.

Le point du jour, plus noirs qu’en grotte: Helmut qui avait pris froid la veille sur le chemin du retour est resté au lit toute la journée.

P1110804web.jpgEt le clou du jour ! : Après le repas Jean-Pierre marche sur un gros clou (5mm de diamètre) qui dépasse d’un longeron qui traîne au bord du passage le plus fréquenté entre la maison et la route. Il traverse la semelle en caoutchouc rigide de sa tong et lui perce profondément le milieu de la plante du pied à 3 cm des orteils. Désinfection immédiate et pose, à titre préventif, d’une crème anti-inflammatoire mais aussi, ce qui est plus important, cicatrisante. On se demande comment cela n’est pas arrivé à quelqu’un d’autre avant car les villageois, leurs enfants et nous empruntons ce petit passage pour aller vers les maisons des dizaines de fois sur la journée et certains locaux même souvent pieds nus !

Le 9 au matin, petite rougeur d’un centimètre de diamètre autour du point de pénétration du clou. La plaie n’est pas encore cicatrisée et poser le pied au sol est quand même très fortement douloureux. Désespéré, J-P doit se rendre à l’évidence que crapahuter pendant quelques 10h dans des chaussons en néoprène n’est évidemment pas l’idéal pour une guérison rapide... Il tiendra donc compagnie à Helmut dont l’état grippal ne lui offre pas d’autre solution que de rester au lit.

10/02/16


Chadi et Ronald poursuivent, la topo de l’amont (292,8m) du Réseau Odessa-Tumbali depuis le P13, l’entrée principale du réseau.

Carsten et Ranger partent attaquer la résurgence entre Tumbali et la principale résurgence que leur guide ne trouve pas parce qu’il ne la connaît pas. Carsten finit par la localiser grâce à son GPS sa connaissance de la carto et son analyse du terrain. Sur ces entre-faits, il perd son guide et son coéquipier du SMOC  qui se sont égarés. Il finit quand même par topographier 200m dont déjà

quelques 70m levés  précédemment par JPB mais aussi the Bathroom Cave (75m) et 48 vers l’aval depuis la connection Tumbali-Odessa.

Jean-Pierre, le vieux au pied troué, mord sur sa chique et reprend du service tout en clopinant. Déjà s’exclameront certains! Avec Ranulfo, ils gravissent la colline presque jusqu’à son sommet (plus de 250m) pour topographier les parois  internes, quelques 194,04m qui sont en fait celles du pourtour d’une grande salle effondrée : les «7 Chambers» et une autre petite grotte : la BFD Kweva (99,36m).

Demain la journée devrait être plus productive puisque Carsten et Ranger devraient reçevoir les chambres à air demandées pour leur faciliter la progression dans l’amont inférieur du réseau où ils s’engluaient dans la vase jusqu’à mi-cuisse.

P1110751web.jpg11/02/16

C’est le grand beau… Soleil, ciel bleu mais de facto entre 32 et 37° et il nous faut marcher 4-5 km, plus d’une heure et demi en plein soleil, pour rallier la zone où s’ouvrent les grottes.

N’ayant encore reçu qu’une seule chambre à air, le programme est légèrement modifié. Pas de descente dans le réseau.

Carsten et Ranger (SMOC) vont donc prospecter la zone de la résurgence proche du village où nous logeons et qui ne fait, c’est maintenant certain, pas partie du réseau. Ils y dénichent une grotte où coule une rivière dont l’eau est bien plus froide que celle du réseau et qu’ils topographient sur 386m.

Les 2 autres équipes, Chadi-Ronald et Jean-Pierre-Ranulfo (SMOC) partent vers des grottes «sèches»

Ils topographient quelques 240m dans Abbenditan Kweva. Bartho, un peu en manque semble-t-il, lève aussi 184m dans l’aval de la grotte Bartolome. Qui, évidemment d’autre que lui, pouvait prendre cela en charge ?… Cette vaste galerie de 10-12m de large sur 8-10 de haut, hyper concrétionnée au point qu’on ne distingue plus un seul cm2 de roche calcaire ferait une excellente destination de visite dominicale puisqu’à seulement une heure de route en bus de Tuguegarao, la ville .

Helmut, qui n’a plus de fièvre depuis un jour, a enfin retrouvé sa verve et son humour. Il sera à nouveau sur/sous, le terrain demain.

Résultats actualisés : 4248 km topographiés…


Deux constatations 

- Notre progression dans le réseau Tumbali-Odessa s’avère plus compliquée que celle des anglais en 1992. En effet, si leur rapport, publié dans une revue anglaise, mentionne clairement la mauvaise qualité de l’eau -ils ont en effet, sans hésitation baptisé une galerie «Sewer» et une autre «Lower sewer»-  ils ne signalent jamais un envasement de la rivière.  L’envasement général des rivières serait donc la conséquence évidente de la déforestation exagérée au profit de l’implantation de la culture du maïs.

- Les trois d’entre nous qui avaient participé à l’expé de l’an dernier constatent que ce village est bien moins propre et respectueux de son environnement que les villages où ils ont logé lors de leur spéléo-trek de 51km entre Tabuk et Kalinga. Les champs de maïs, même très loin des hameaux sont jonchés de platics, cannettes, bouteilles et autres déchets. Il en est de même dans la rivière souterraine dont l’eau sent mauvais. Un véritable égout ! On y a même vu passer des couches culottes !

P1110746web.jpgLégende des photos

577 : ambiance sur le devant de la maison : jeepney en panne, longerons avec clous

198 : enseignement du levé topo aux membres du SMOC

746, 751 et 804 : Bartolome Cave

Jean-Pierre

15/02/2016

NLICEP 2016 : Début des activités

P1090520web.jpgLe 05/02/2016 nous accueillons à l’aéroport de Tuguegarao Carsten Ebenau (GER), Chadi Chakker et Ronald Sultanem (LEB). Nous chargeons le "jeepney", une jeep très long châssis, véhicule typique aux Philippines pour le transport en commun, avec tous les bagages et des provisions pour une semaine.

Nous sommes ensuite accueillis par l’Office du tourisme qui nous a préparé un agréable et sympathique lunch.

Après 35 km de route en gravier où seules les très fortes montées et descentes sont bétonnées (Ce n’est que presqu’à la fin du trajet que nous comprendrons pourquoi.), nous atteignons le «baranguy» (village) qui nous servira de camp de base.  Nous avons dû descendre du bus pour le pousser. C’est vrai que ses pneus qui n’avaient plus de bande d’accroche étaient un peu lisses… et ce n’est pas la saison des pluies !

P1090530web.JPGRapide installation dans la maison du Captain (Bourgmestre) de Nanguilatang où deux cuisinières prépareront nos repas du matin et soir.

Répartition des équipes et des objectifs.

Deux équipes topo indépendantes de deux spéléos auxquelles s’est joint un membre du SMOC attaquent une entrée verticale qui nous est indiquée comme l’entrée d’un grand réseau Odessa-Tumbali exploré en 1992 par les anglais… Ils y retournent le lendemain et après avoir tenté toutes les petites escalades, rampings et étroitures reviennent dépités. Même si ils y ont atteint une rivière de 2-3m de large sur 2 à 6 m de haut, l’amont et l’aval sans continuation ne totalisent que 508m.

Jean-Pierre constitue une troisième équipe avec quelques volontaires du SMOC qui souhaitent s’initier à la topo souterraine. Ils topographient un total de 240m dans les quatre petites grittes visitées. Avec certains les mêmes et d’autres, ils topographient le lendemain 498m dans quatre autres grottes. Ils ont le plaisir de mettre les pieds dans le collecteur du massif. C’est une rivière de 6 à 8m de large sur 5-7m de haut où coule une rivière d’un mètre de profondeur au fond très boueux dans lequel on s’enfonce de 20 à 80cm.

P1090558web.jpg

Pendant ce temps-là les autres membres du SMOC interrogent les locaux et font du repérage de surface.

Au total de nos deux premiers jours nous avons topographié 1402m. Et ce n’est qu’un début car notre équipe est bien soudée et hyper motivée.

 

Légende des photos

Le « jeepney » chargé est sur le départ

Problème sur la route

Creusement, à la machette, à quelques 300m de l’entrée d’un chenal de 12 cm de profondeur dans un gour pour faire baisser d’autant le niveau le niveau du plan d’eau en amont pour faciliter la progression.

 

Jean-Pierre

08/02/2016

NLICEP 2016 : C’est reparti…

Après des mois de tractations et de négociations, une NLICEP est à nouveau mise sur pieds.

P1090497web.jpgPrévue au départ sur une base de 12 spéléos de différents pays  des 3 continents, nous ne retrouvons finalement plus qu’à cinq. Ce sont principalement les conditions économiques qui ont fait fondre le nombre de participants. De toute évidence, elles ont eu raison de la détermination de nos amis et amies russes et brésiliens.

Le noyau de l’équipe se compose de 2 allemands (Helmut Steiner et Carsten Hebenau) ; de 2 libanais (Chadi Chaker et Ronald Sultanem) et d’un belge (Jean-Pierre Bartholeyns).

 

Comme l’an dernier cette expédition a obtenu le soutien financier de la Fédération Spéléologique Européenne. Notre demande a aussi bien été reçue par la COMEX de l’Union Belge de Spéléologie. La NLICEP 2016 est aussi, cette année patronnée par l’Union Internationale de Spéléologie.

 


Après un long voyage avec escale à Doha l’allemand et le belge se retrouvent à Manille où passent la nuit avant de prendre l'avion pour Tuguegarao, leur destination aérienne finale. Nous y ferons nos courses de nourriture et y passerons une nuit avant d'embarquer tout sur un véhicule 4x4 pour un village de la région de Penablanca où se situent les grottes que nous explorerons.

 

Après une heure de vol dont le départ a été retardé d'une heure suite à l'embouteillage de l'aéroport de Manille, nous voici à Tuguegarao.

Nida, la présidente du SMOC et notre contact sur place et son mari nous attendent à l'aéroport avec la camionnette et le chauffeur du petit Musée d'histoire de la ville que nous visitons. Ensuite nous avons été prendre le lunch dans un tout simple petit resto avec des tables sous des paillotes en  mais très sympa.  

Nous sommes alors retournés en ville pour faire les courses pour nous 5 pour une semaine dont 80 canettes de bière. J'ai dépensé une fortune : 6.500 non pas € mais PHP soit =/- 130€. Faut bien se réhydrater quand on sue (il y a déjà 30° ici) et il ne faut pas attendre que l'eau soit chaude pour le thé et qu'il refroidisse pour pouvoir le boire! 

P1090504web.jpgDemain lever puis départ pour le marché à 6h30 pour acheter légumes, fruits, riz, poisson etc.

Retour à l'aéroport pour accueillir les 3 autres et visite de courtoisie dans une administration qui nous accorde les permis. Puis départ en jeep 4x4 vers Penablanca par les petites routes et chemin de campagne...

Ce soir ils viennent nous chercher pour dîner ensemble avec, sans doute d'autres membres du SMOC, le club local.

 

Ignorant si il y aura Internet dans le village, je ne sais pas quand vous connaîtrez la suite mais cela deviendra, c’est certain bien plus spéléologique puisque nous commencerons par l’exploration et la topo de la rivière souterraine qui draine le massif calcaire.

 

Légende des photos:

- La grotte du musée

​- Chez le boucher

Jean-Pierre

03/01/2016

Dimanche 3 janvier 2016, le Nou Maulin

En ce début d’année, notre petite bande est composée de Mia, Oanell, Malo, Constant, Jean, Philippe, moi-même et un “petit” nouveau, Greg aka Le Golgoth.

Nous nous retrouvons à Rochefort pour (re-)découvrir e Nou Maulin. C’est la troisième fois que je vais m’y aventurer, la navigation devrait être plus aisée…

DSCN0168.jpgUne première tentative par les tonneaux me laisse perplexe, je ne suis pas certain que les fémurs de Greg passeront.

Nous décidons alors de rentrer par le porche et après quelques essais, nous retrouvons le roulement à billes.

Nous progressons à un bon rythme, les kids coachent notre nouvelle recrue et nous aboutissons rapidement dans le haut du gruyère.

Après une petite pause, nous nous rendons finalement compte que le récent fléchage indique 2 passages. Nous décidons alors de suivre le second pour explorer la galerie du métro.

Pour finir, nous retraversons le gruyère et progressons en haut de la grande salle. La fatigue commence à se faire sentir et nous décidons de nous échapper par le trou souffleur.

Lors de cette super sortie, les plus jeunes ont encore une fois montré de quoi ils sont capables, les plus vieux aussi ;)

La journée s’est terminée dignement pour certains autour d’un verre (ou une soupe) bien mérité !

02/12/2015

Expedition planning 2016: Cambodia (Stung Treng)

img_6903.jpgThe target is a limestone area about 15-20 km north of the provincial capital Stung Treng in NE Cambodia, not far from the Laos border.  It is situated immediately near the Mekong river. The limestone hills discontinuously stretch W-E  for about 15-20 km length at the western side of the river, with scattered smaller isolated hills in the west and larger hills closer to the Mekong. The hills  can easily be spotted at Google Maps. Minor outcrops of limestone can also be found east of the Mekong. Neil visited the smaller (western) limestone hills already and confirmed a number of caves there. The larger limestone mountains could not be reached yet.

 

There is national road no.9 coming from the town of Tbeng Meanchey (or Chhep) in the NW passing the target area in its south and leading to Stung Treng (crossing the Mekong). There are only few small settlements along this road. This road thus also can be accessed from Stung Treng in the SE.

 
The target area itself has no roads. It is covered with shrub and forest. Consequently, it will be necessary to hike with backpacks and to be prepared for prolonged camping. There may be smaller rivers to cross. No electricity in the field. The smaller hills in the west may be accessible during daytrips, but the larger hills further east near the Mekong won’t. The alternative access from the Mekong itself (by boat) will most likely end in swamp bashing with all supplies to be carried with us right at the start of the expedition which is probably a less favourable option. But I am open to suggestions.

 
tshstr.jpgThe idea is to hire at least one vehicle (with local driver) for the whole expedition on duty for the team, with one or two expedition members forming a “support team” staying with the car(s) and responsible for buying supplies when necessary and getting that to the exploration team(s) in the field. The support team would be exchanged so that everybody will experience the pleasures of working in the jungle. Depending on the situation we may need to form two or more field teams.


Location_Cambodia_ASEAN.svg.pngHaving a vehicle for the whole time would also enable the expedition to change to other unexplored karst areas in northern Cambodia in case there would not be enough work in the Stung Treng limestone. This would require some driving. I will have info at hand just in case. Having a car is also better for emergencies.

 

Meeting point will be Phnom Penh (exact meeting place to be determined). The expedition members should gather on the week-end 20th/21st February 2016 or shortly after, because 1-2 days will certainly be needed in the city for permit issues. From Phnom Penh we will go with 1-2 vehicles to the expedition area.

 

23/11/2015

Basilique ce 23/11/2015



12274503_958229407582183_2296835730259252398_n.jpg12075068_958229334248857_2789958461267466871_n.jpgPetit entraînement automnal à la Basilique ce 23/11/2015.

Toujours aussi rentable comme activité.

On remet ça le 7/12

21/11/2015

Igue de Géniez - Lot - Novembre 2015

12234894_10153685458762208_167642283187032525_n.jpg12274309_10153685459027208_4737523327654165808_n.jpgProfitant d'un passage en Dordogne pour des travaux, Claude et moi sommes allés repérer l'Igue de Géniez, sympathique cavité du Causse de St-Chels.


La cavité débute par un beau P16 et se poursuit par une galerie en forte pente entrecoupée de petits réseaux de 5 à 6 m. La grotte se termine sur un P11 argileux. En chemin: quelques belles concrétions, une ancienne galerie phréatique fossile, et une ou deux belles salles.


img176(1).jpg

Très chouette igue qui sera sans aucun doute au programme de mai 2016

 

Marc

09/11/2015

WE plongeur lot - Novembre

12208600_950340778371046_3650775476174998865_n V2.jpgLe public de notre sortie Lot de fin de saison était assez clairsemé cette année. Suite à des plusieurs désistements pour raisons professionnelles ou de santé, nous n'étions que deux, Fred et moi, pour cette virée lotoise.

La météo étant estivale (jsq'à 29°!) ce fut un séjour en tous points agréable.


12191803_949549091783548_6931884477541912237_n.jpgAu programme, plongées profondes aux mélanges à St-Sauveur, traversée Cabouy Poumeyssens et tentative aussi dans le gouffre du Limon qui porte toujours aussi bien son nom. La visibilité fut rarement superbe, mais nous avons pu faire quelques très belles incursions, mais pas de photos sous-marines cette fois-ci.

11694127_949387981799659_6220792320114912376_n.jpgNous sommes aussi allés repérer quelques cavités pour notre long w-e spéléo de mai 2016.

Prochaine sorite plongeurs: du 15 au 18/12... dans le Lot.

 

Marc

01/11/2015

Trou des Charrues - 1er Novembre

12195995_972106116168450_8970368973286873647_n.jpgCe 1er novembre aura probablement marqué les esprits de notre petite équipe composée de Mia, Oanell, Philippe, Jack et moi-meme.
C’est sous un soleil improbable que nous nous sommes retrouvés sur le parking du trous des charrues et des grands malades.

Notre paquetage est plus conséquent que d’habitude car notre fossile préféré nous invite à déguster une fondue sous plafond.
Nous avons légèrement accéléré notre départ suite à l'arrivée d’un groupe assez conséquent qui a décidé de descendre au même endroit que nous. Finalement nous n’aurons croisé que leurs cordes…

12193452_972106219501773_1687156561045884967_n.jpgAprès une petite balade dans l’ancienne décharge et une montée assez glissante, nous arrivons à l’entrée de la grotte. Je m’y insère en tête et là, le travaille d’équipe démarre.
Les paquets passent de mains en mains et nous arrivons sans encombre au bord du puit. Mia s’y engage et alors que nous ne l’apercevons plus, Philippe jette un coup d’oeil (presque) inquiet à la corde de sécurité.
Le reste de la troupe entame la descente et nous nous retrouvons dans un endroit assez particulier, une ancienne carrière souterraine immense !
Après une promenade passée à tenter de retrouver Jack, nous nous installons à table pour un gueuleton bien mérité en écoutant les vieux ragots du club.

La remontée se déroule sans souci, et le travail d’équipe nous paraît presque inné.
A la sortie, tout le monde est ravi, le temps est superbe et on a découvert un endroit incroyable dans une ambiance extra !

Fred

19/10/2015

Abime de Nettines, dimanche 18 oct 2015.

Abime de Nettines, dimanche 18 oct 2015.


20151011_120430.jpg20151018_111431.jpgNotre objectif de ce dimanche était une petite sortie dans ce trou "particulier".

Particulier, d'abord par sa localisation, perdu dans une forêt en bordure de route : le sentier dans les ronces et la montée particulièrement glissante donnent le ton. 

Ensuite par son entrée : un étroiture descendante, suivie d'un boyau débouchant sur un vide ...


Enfin par son puit, nécéssitant un fractionné.

Bref, une sortie ( pourquoi on appelle cela une sortie, alors qu'on est jamais dehors :-) ? ) plutôt technique. La grosse difficulté pour les débutants (dont moi) était de gérer les paquets de cordes, descendeurs, et autre Croll qui pendent au baudrier. Il faut s'être retrouvé coincé pour comprendre l'enjeu d'un bon positionnement de tout le matos. C'est chose faite à présent.

La remontée ne posa dès lors plus de problème. Par contre, la sortie par l'étroiture fut plus difficile (les forces physiques commencant à diminuer).

En conclusion, une sortie qui nous a permis de progresser, d'apprendre.

Phil

12/10/2015

Laide Fosse :11octobre

Picture 278.jpgPas si laide que ça !

C'est sous un franc soleil et un départ de montgolfières que nous nous sommes retrouvés au bord de la laide fosse. Que du beau monde pour cette sortie avec dans un désordre organisé : Kubus, Oanell, Malo, Philibert, Numa, Olivier, Jean, Marc, Jack et notre nouvelle recrue Oleksandra.

Nous embarquons pas mal de matériel car il y aura 2 puits, une vire et une belle escalade à équiper.

Le départ est un peu lent vu le nombre de trolls à faire rentrer mais une fois la grille passée, l’organisation se met en place.

Jack, Jean et Olivier emmènent les kids et Oleksandra dans le réseau inférieur (à moins que ça ne soit l’inverse) pendant que Marc entame l’escalade pour aller équiper le réseau supérieur.

Et quelle escalade ! Je n’aurais jamais osé penser qu’un Président puisse aussi transpirer ;)

 

Picture 285.jpg

Après cette belle montée, place à l’équipement de la vire. Le passage est assez raide et glissant mais Marc semble avoir un peu d’expérience et au final, on s’imaginerait presque sur un passage de la grotte touristique à deux pas d’ici.

Pendant que Marc équipe le puit suivant, j’accueille le reste du groupe en haut de l’escalade pour les faire partir vers la vire. Le fractio qui n’est pas trop compliqué à passer pour les adultes l’est quand même un peu plus pour les enfants mais avec leur motivation, tout se passe à merveille.


Lors du passage de la vire, les conseils fusent de part et d’autre car en étant plaqué à la parois pour éviter de glisser, on a du mal à apercevoir les quelques prises à proximité. Numa a même eu l’audace de tester l’installation en se balançant au bout de sa longe pour mieux apprécier le décors. 

Après une petite pause, quelques-uns d’entre nous entament la descente dans le puits qui mène parait-il dans le méandre de la rivière.

Si la descente jusqu’au toboggan est relativement facile, la remontée est plus technique à hauteur du fractio où l'espace est un peu limité.

Picture 287.jpgDurant cette attente, certains d’entre nous en profitent pour descendre un peu plus bas et admirer l’étroiture qui mène à la rivière (sèche).

La sortie et le déséquipement des 4 cordes s’effectuent à bonne allure et ceux qui ne sont pas descendus dans le dernier puits ne nous attendent depuis une petite demi-heure.

La journée s’est terminée à Han-sur-Lesse autour de quelques bières locales pour le débriefing.

 

Le bilan? On doit y retourner, la “laide” vaut la peine qu’on s’y intéresse.

Fred